Zhan Zhuang

Vous avez déjà entendu parler de ça, c’est certain. Car si aujourd’hui vous lisez cet article, c’est que vous êtes pratiquant de Qi gong, de Tai Ji Quan, ou autres arts martiaux chinois internes. Zhan Zhuang, deux mots chinois référant à une pratique particulière. Tout le monde parmi les pratiquants d’AMCI (Arts Martiaux Chinois Internes) ne fait pas forcément d’exercices de Zhan Zhuang et c’est un tort. Vous allez voir pourquoi dans la suite de l’article.

Les exercices de Zhan Zhuang – notez bien « les exercices » dans l’expression car Zhan Zhuang ne signifie pas uniquement la posture de l’arbre que vous connaissez probablement – sont indispensables à l’entraînement aux AMCI. Sans ça, vous ne faites que brasser du vent alors que le temps passe et ne vous attend pas. Comme on dit populairement en Chine : 一辈子不练功,到老一场空 ! (Traduction : S’entraîner une vie sans s’exercer aux capacités physiques martiales équivaut à du rien une fois vieux). Zhan Zhuang est le premier entraînement aux capacités physiques martiales, on dit alors en chinois « lian gong – 练功 ».

Article de Mathieu Ayrault

Prochains rendez-vous!